Seite 175
Integrierte Schädlingsbekämpfung 8. Zusammenfassung, abstract, résumé
141
Résumé, S
CHOLL
, E. (1995): Erarbeitung von Richtlinien für die integrierte Schädlings-
bekämpfung im nichtagrarischen Bereich (außer Holzschädlinge). Forschungsbericht 126 06
011, Umweltbundesamt, Berlin; ca 380 S.
[Élaboration de directives pour la lutte intégrée des
parasites non-agricoles (sauf parasites du bois). Rapport de recherche 126 06 011, Agence
Fédérale de l'Environnement Berlin; ca 380 pp.]
A l´ intérieur des maisons, l´éradication remplace l'élimination régulière, et doit être maintenue en
permanence. Les activités passent de la lutte continuelle à une parade précise, representant un
effort minimal. L´IPM urbain se définit comme un réseau flexible de changements permettant une
conception rationnelle et pratique de l´espace de vie pour l´homme et les autres organismes. A la
place des panacées éculées, on met en oeuvre une combinaison intelligente d´activités qui
s´enchaînent, se superposent, se renforcent, se complètent.. Les différents buts sont une
prophylaxie proactive des infestations, l´obtention de solutions durables des problèmes , la
découverte de tolérance- selon les situations, et un apprentissage continuel.
La première partie du rapport, d´ordre général, est constituée d ´un inventaire de la situation
présente, suivi d´une analyse et de recommandations d´améliorations. Le rapport est divisé en
sphères d´activité de la manière suivante: Nature, victimes, sauveurs; consommateurs, contrôleurs
de parasites; méthodes et moyens, substances, énergie et contraintes, résistance et répellence;
industrie chimique, publicité , estimation du coût pour la collectivité, recherche et éducation,
législateurs, responsabilités, organisations écologiques, gestion et transposition de l´information ,
perspectives et concept de frontières. Cette première partie se conclut par un plan de mise en
oeuvre par étapes progressives.
La deuxième partie, d´ordre technique, décrit les méthodes de lutte intégrée contre les parasites
ainsi que les pesticides employés et leur maniement à risque minimal. Cette partie commence par
un parallèle entre la bonne cuisine et un bon contrôle des parasites. Elle contient un résumé
alphabétique des méthodes de lutte intégrée contre les parasites, la description des modes d´action,
groupes et types de produits, résistance et repulsion, ingrédients actifs, formulations, techniques
d´application, protection personnelle et prévention d´accidents; il s´agit en bref d´un catalogue de
connaissances utiles, et en même temps d´un manuel de référence pratique.
La troisième partie est constituée d´une description des principaux types de parasites ou de
problèmes ainsi que des stratégies de destruction:: fourmis, humidité, puces, souris, acariens, rats,
cafards, moisissures, tiques.
Les consommateurs représentent le groupe cible principal. Quelques sections importantes sont
consacrées aux spécialistes de la lutte contre les parasites; d´autres sections s´adressent aux
législateurs, aux représentants des pouvoirs publics, aux facultés de biologie des universités, aux
producteurs de pesticides etc. Dans certaines parties, le rapport est très détaillé; dans d´autres, il
apporte un canevas de style télégraphique qui fera l´objet de travaux ultérieurs. Une celle approche
intégrée n´a jamais été publiée auparavant en langue allemande. En complément à la présente
étude, une banque de données en allemand est en cours d´élaboration.
Le présent rapport a été rédigé à la demande de l´Agence Fédérale de l´Environnement, et fait partie
du Plan de Recherche sur l´Environnement No 126 06 011, sous financement public.